Qui suis-je ?

pasc_petite_pointe-3-aabc1

Enfance et études

Je suis née à Pâques 1957, dans un village de la haute Ardèche. Mes parents étaient tous les deux instituteurs.
Déjà toute jeune j’aimais les livres et je suis rapidement devenue une lectrice boulimique. J’ai grandi à la campagne et j’étais plutôt du style garçon manqué. J’étais bonne élève, mais je préférais de loin les rédactions aux problèmes de maths. J’ai donc fait des études de littérature, jusqu’à devenir professeur agrégé de lettres.

Famille

Durant mes études j’ai rencontré un futur géologue. Depuis, nous ne nous sommes plus quittés et nous avons adopté trois enfants, deux filles africaines nées en 1987 et 1990 et un garçon indien né en 1994.
Les regarder grandir a souvent été une source d’inspiration pour mes romans

Voyages

Quand j’étais enfant, je ne voyageais qu’à travers les livres et j’aimais tout spécialement ceux qui me dépaysaient.
Devenue adulte, jai eu la chance de vivre dans divers pays : Côte d’ivoire, Argentine, Emirats arabes, Birmanie et Venezuela.
Ces séjours ont été riches d’expériences et parfois d’aventures, et ont donné naissance à certains de mes livres.

Travail

J’ai enseigné le français dans les pays où j’ai vécu, ainsi qu’en France, et c’est pour mon seul plaisir que j’ai commencé à écrire des histoires. A présent je me consacre à l’écriture.
Je n’ai pas d’horaires pour travailler, et c’est souvent la mauvaise conscience qui me pousse à m’installer dans mon bureau. J’écris à la main, dans un grand cahier, car j’aime le glissement du stylo plume sur le papier et le côté « travail manuel » de l’écriture.

Plaisirs

J’aurais voulu être danseuse, je n’ai pas pu, mais je continue à prendre des cours de classique et le spectacle de gens qui dansent bien, quel que soit le style, m’enchante toujours.
Je continue à lire beaucoup, des romans et des nouvelles, et je vais souvent au cinéma. En fait, j’adore les histoires. J’aime aussi jardiner : c’est la meilleure thérapie que j’ai trouvée contre les baisses de moral et la mauvaise humeur.

Pour faire le portrait, non pas d’un oiseau, comme Prévert, mais de l’écrivain que je suis, vous pouvez aussi aller sur le site de La Charte des auteurs jeunesse ou cliquer directement ici.

Comments are closed.