Sur l’Orénoque (roman)

SUR L’ORÉNOQUE

Roman ado, Thierry Magnier, 2005. 171 pages. Illustration Claude Cachin.

orenoque_5cm-f7172

Durant mon séjour au Venezuela, j’ai eu l’occasion de faire quelques voyages en pirogue sur l’Orénoque et ses affluents. Cela m’a donné envie de me pencher sur l’histoire des expéditions qui se sont lancées à l’assaut de ces régions totalement sauvages, où vivent les farouches Yanomami.

Résumé Fuyant Paris occupé par les nazis, le jeune Simon arrive chez son oncle Vlad, au Venezuela. Géologue, fantasque et passionné, Vlad prépare depuis des mois une expédition afin de découvrir les sources de l’Orénoque. Malgré ses réticences et son jeune âge, Simon n’a pas d’autre choix que de se joindre au groupe d’explorateurs. Commence alors une longue remontée du fleuve, au coeur de la forêt impénétrable. Quand Simon se fait enlever par un groupe de Yanomami, il découvre que la haine de l’étranger n’est pas cantonnée à l’Europe, mais aussi qu’il a en lui des réserves insoupçonnées de courage.

Sélection Ricochet

Voir la première édition

Voir la revue de presse

Comments are closed.